PANACHE

ELLE

Ma mère elle est tellement… Parfaite. 

Parlons plastique dans un premier temps. Imaginez le visage de Brigitte Bardot, l’arc parodontal de Margot Robbie, la crinière de Blake Lively enfin ajoutez-y le corps de Kate Moss. C’est elle. Maintenant, imaginez l’état de mes copains lorsqu’ils venaient réviser à la maison après le lycée. En particulier, Hassan et ses allers-retours répétés à la cuisine avec comme excuse : “prendre un petit verre d’eau”. Et cette question récurrente : “Ta maman rentre tard du travail généralement ? Je demande parce que je m’intéresse à ton quotidien, c’est tout.”  Le petit manège de cette romance à sens unique a duré quelques mois. Jusqu’au jour où le drame est arrivé. Elle lui a fait une blague.  “Hassan, tu es sûr que ton train est à l’heure hein, hein ?” Parce que “HassanCF”. Honte.  Il n’est plus jamais revenu et si j’avais pu, j’aurai quitté le domicile… ou la vie (toujours plus, l’adolescence).  Pauvre Hassan, il n’est pas impossible qu’aujourd’hui, il ait la phobie des gares. 

Halte-là ! Cette peau lumineuse, ce teint de pêche, cette énergie constante ne sortent pas de nulle part. C’est du boulot. Beaucoup de jus de bouleau acheté tous les mercredis au marché bio des bobos ! En complément de ce précieux nectar, elle ne se nourrit que d’aliments inconnus du grand public. Chou Kale, rutabaga, alfalfa (vous l’aviez vraiment pas celui-là, je suis sûre.), graines de chia, graines de courges, graines de lin… Tous les pots de graines alignés dans les meubles dans sa cuisine verrouillent instantanément mon appétit parce qu’à moins d’être un pigeon, il n’y a rien d’excitant à picorer. 

Ma mère reste à jamais mon meilleur régime.  A l’époque où j’allais encore à McDo, elle se donnait pour mission de pourrir mon seul espace de lâcher prise alimentaire.   -”Sache que tu manges du plastique, du métal, du benzoate de sodium et j’en passe. C’est une bombe à retardement pour ton corps.” Je crevais d’envie de lui répondre, que dans la bombe, les anti-vomitifs empêchaient mon estomac de rendre tout l’alcool de ma soirée de la veille sur les murs de ses toilettes parfumés au papier d’Arménie.  Au final, elle est l’ancêtre de l’application Yuka en beaucoup plus totalitaire.  

Qui se lève une heure plus tôt pour aller courir avant sa journée de travail ? Cela est très dévalorisant, lorsque pour toi le simple fait d’enfiler un jogging le dimanche après une grasse matinée paraît plus pénible que l’épreuve des poteaux de Koh-Lanta. 

Qui prend une douche glacée chaque jour pour “renforcer ses défenses immunitaires” ?  Au départ, c’est effrayant d’être réveillée par sa mère qui hurle depuis la salle de bain tous les matins. Puis, on s’habitue. Les voisins moins. 

La douche fût pour moi, un des grands traumatismes de cette cohabitation. Ce maudit filet d’eau sans pression et ce chauffe-eau minuscule nous limitait, je cite : “à une toilette de chat”. 
Quelle joie de profiter d’un bon bain après y avoir vidé 17 casseroles d’eau bouillantes !  Un jour, j’ai tenté d’aborder le sujet, suggérer que l’hiver c’était embêtant de passer une heure à se rincer à l’eau froide. Elle m’a achevée en me répondant : “Le froid c’est dans la tête et puis ça fera tenir ta poitrine”. 
Nul, zéro, je fais un 90B, ça risque pas de tomber. Le point positif dans tout ça c’est que je peux me vanter d’être devenue experte en augmentation de pression et/ou détection de douche à faible débit. C’est un vrai plus lors des visites d’appartement, par exemple. Seulement pour ça en fait. 

Puis, j’ai quitté la pigeonnière et ma province natale pour partir à l’assaut de la capitale. Férue de sorties “culturelles”, ma mère prépare en amont un programme intense à chacune de ses visites.  Il faut savoir qu’elle est artiste peintre (oui, oui, c’est un métier !) alors il est impératif de découvrir au moins deux expositions dans le week-end.  Elle fait partie de ces gens qui restent super longtemps devant une oeuvre. En plus, comme elle est hyper émotive je me prépare toujours à une réaction, disons… excentrique. Elle a déjà pleuré devant une peinture représentant une forêt en mouvement. J’ai évidemment fait comme si je ne la connaissais pas. Je suis aussi forcée de constater son grave problème d’odorat puisqu’elle adoooore le métro et s’extasie toujours lorsqu’un musicien monte dans la rame et joue pour la quarantième fois de la journée La vie en rose version guinguette à l’accordéon. Moi, derrière le sourire figé de ce monsieur, je ressens sa haine profonde envers Edith Piaf. 

Il me faut toujours un temps de récupération après chacun de ses passages. Déjà parce que je suis crevée mais surtout parce que sa présence m’est indispensable. Béatrix est indispensable au monde. Sa liberté, sa généreuse douceur, sa grande intelligence, son humour douteux, sa force colossale dans les épreuves et son humilité font d’elle mon humain préféré. 

Si vous deviez vous réincarner, choisissez-là.

“Je t’aime plus grand que toutes les galaxies réunies maman.” 

30 Comments

Add Yours →

J’adore te lire c’est vraiment très bien écrit. On n’est presser d’arriver à la fin mais triste en même temps car c’est fini. Bravo continue j’adore.

J’adore !!! J’adore !!!! J’adore !!!!
Tu as l’air d’avoir une super maman Pauline et d’une personnalité étincelante
Profite de chaque moment et vivement la prochaine lecture

Fan absolue de ce que tu écris. Quelle belle manière d’aimer ta maman. Et j’ai énormément ri… Ton humour est toujours très frais. Rare de rire de bon coeur ainsi. 😉

Fan absolue de ce que tu écris. Quelle belle manière d’aimer ta maman. Et j’ai énormément ri… Ton humour est rafraichissant. J’attends les épisodes à venir. 🙂

Je t’écoute tous les matins (ou presque) . J’ai appris par hasard que tu démarrais ce blog. J’ai lu le 1er article, et me suis dit « on va attendre et voir si la plume est réellement habile ou si c’est « la chance du débutant » ». Et bien maintenant, je sais que ce n’est pas ça. Tu écris extrêmement bien. Tu es plutôt discrète derrière le micro de la radio, mais je découvre une autre personnalité ici, que je ne soupçonnais pas. Je vais continuer à te lire avec plaisir. Bravo.

C’est une belle déclaration, pleine d’humour et de tendresse !
C’est très bien Miss Pauline
Bises
Mam Coco ( comme vous dites si bien les filles )

J’ai ris … je ne me suis pas retrouvée dans la description physique , là non 😂 mais pour le reste , tellement .
C’est un très beau texte pour votre Maman , et de cette éducation n’en ressort que du bon .
Merci pour ce moment 🤗

Laisser un commentaire